• SVK-15 ANS
  •  Cérémonie d'ouverture 10 ans Chorale ANTSA - 27 Janvier 2018

 CULTE CHAQUE DIMANCHE à 10h30 au 28 rue Léon Jouhaux - 38100 Grenoble

Réveil spirituel - 07-03- 2019

            EPHESIENS 5

8 Vous étiez autrefois dans l'obscurité ; mais maintenant, par votre union avec le Seigneur, vous êtes dans la lumière. Par conséquent, conduisez-vous comme des êtres qui dépendent de la lumière,
9 car la lumière produit toute sorte de bonté, de droiture et de vérité.
10 Efforcez-vous de discerner ce qui plaît au Seigneur.
11 N'ayez aucune part aux actions stériles que l'on pratique dans l'obscurité ; dénoncez-les plutôt.
12 On a honte même de parler de ce que certains font en cachette.
13 Or, tout ce qui est dévoilé est mis en pleine lumière ;
14 de plus, tout ce qui est mis en pleine lumière devient à son tour lumière. C'est pourquoi il est dit :
« Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d'entre les morts, et le Christ t'éclairera. »

Après les grandes notions sur la maladie et la guérison pendant ces deux premiers mois de l’année, notre thème en ce mois de mars s’agit du réveil spirituel.
Cette expression « réveil » se confond parfois avec la section « Fifohazana » (réveil) dans la FPMA.
Qu’est-ce qu’on peut apprendre sur le « réveil spirituel », d’après ce texte ?

• Ramener de l’obscurité à la lumière (v. 8-9)
Qui ramène qui ? Pourquoi ramener ? Comment ramener ?
Au cours d’un réveil, il y a le stade de départ (autrefois) et celui d’après (maintenant), sans oublier le « pendant ». C’est Jésus-Christ, par sa mort et sa résurrection, qui nous ramène de la mort à la vie (Jean 11, 25). La mort signifie dépourvue de vie, et donc, c’est la vie sans Dieu où l’homme est livré à sa propre nature (vie en cachette, v. 12). Par l’action du Saint-Esprit qui a ressuscité Jésus d’entre les morts (Romains 8, 11), nous sommes appelés à sortir de notre cachette pour que notre identité soit mise en lumière. Et cela est possible en « union » avec le Seigneur ! Dieu a besoin de notre accord pour nous accompagner tous les jours de notre vie, et même dans l’au-delà (Psaumes 23, 4). Il faut se réveiller si ce n’est pas encore fait !

• Ramener à l’état de veille (v. 10-14a)
Il se peut qu’on soit « réveillé » mais personne ne voit notre « lumière ». La tentation est grande pour retourner au lit « de mort ». C’est ce qui se passe lorsqu’on ne s’investit pas dans et pour le Royaume de Dieu. Pire encore, si on est complice des mauvaises conduites là où l’on se trouve (v. 9-12). On remarque un certain laxisme dans le silence des membres de l’Eglise face aux dégradations des relations. L’individualisme devient un idéal qui accentue le cloisonnement des uns par rapport aux autres. « La lumière » de l’amour et de la responsabilité nous garde en veille pour mettre notre foi en œuvre ! Restons en veille !

• Raviver la flamme de foi (v. 14b)
Qui a volé notre passion pour le Seigneur ? Qui a enlevé notre zèle au service dans les activités de l’Eglise ? Qui a fait taire notre témoignage chrétien ?
Le temps de carême qui commence ce dimanche nous est donné pour méditer sur notre vocation chrétienne.
Prions pour que Jésus nous accompagne et posons avec Lui des actes dignes de notre réveil !

Pasteur RAMAHERIJAONA Jean Teddy
FPMA Grenoble

© Fpma Grenoble